Le Contenu du Cours Signus

Fonctionnalités et Contenu

Mon Compte
Accès à un espace pour ajuster vos paramètres personnels.

Page d’accueil
Une page d’accueil sur laquelle vous trouvez directement vos mémos, un avis en cas d’arrivée de message et d’autres informations et accès directs aux modules

Votre Profil
Renseignez ou modifiez ici l’ensemble de vos informations personnelles, choisissez un avatar, activez l’un de vos packs, changez votre mot de passe, etc.

Contacter l’équipe Signus
Vous pouvez contacter directement l’auteur des cours Signus l’administrateur, le support technique ou toute personne de l’équipe Signus.

Vos Cours Signus
Accédez à toutes les fonctionnalités de Signus

Vos Modules Signus
Accès aux menus des Modules Signus dont vous pouvez consulter la liste plus bas.

Mon Historique
Vous y voyez votre parcours, et, si vous avez un pack Tutor, l’état de l’envoi de vos dessins à votre tuteur.

Espace Tutorat
Vous bénéficiez de l’aide d’un tuteur qui vous guidera pour progresser et corrigera vos dessins. L’interface vous permet de voir les dessins corrigés, ceux en attente de votre envoi, etc. cette fonction existe en version de simulation limitée à l’envoi de deux dessins sur certains packs.

Votre Score

Si les QCM sont actifs voyez les résultats de vos tests dans cette partie

Mise en Forme

Trois axes de mise en conditions favorables pour dessiner: des conseils, des exercices supplémentaires et une stimulation de votre inspiration.

Pour votre inspiration

Des textes ou des citations à lire ou à méditer

De bons conseils

Une multitude de petits conseils pour vous aider à progresser

Un concours libre

Participez à des concours entre membres Signus et gagnez des points Signus que vous pourrez échanger contre des Bonus.

L’oeil et la main
Des exercices pour stimuler votre oeil et votre main.

La Documentation Signus
Un ensemble de documents qui couvrent tous les aspects du dessin. Modèles, Lexique, curiosités, interviews, etc.

Ouvrages passionnants
Une sélection d’ouvrages passionnants et de qualité. Ces livres sont disponibles (selon divers critères) chez nos partenaires libraires ou en téléchargement sur Signus.

Les modèles de l’artiste
Un vaste de choix de modèles pour ne jamais se demander quoi dessiner. Le nombre de modèles est différent dans chaque pack

Un petit lexique des arts
Les termes du monde du dessin expliqués et illustrés. C’est au fur et à mesure de la rencontre de ces mots sur Signus qu’ils seront ajoutés.

Curiosités
Découvrez des objets curieux ou rares, des images en trompe l’oeil ou encore des choses rares, somptueuses ou surprenantes.

Un choix d’interviews
Dans ces interviews, Signus a rassemblé différents médias destinés à vous faire partager l’expérience et la compétence de grands artistes ou de passionnés d’art et de dessin

Voir les outils
Une présentation illustrée et commentée des différents outils du dessinateur

Echanges
Des outils divers pour partager vos expériences avec les autres membres de Signus, les auteurs administrateurs ou modérateurs.

Les Forums
Un espace de dicussion et d’échanges autour du dessin pour les membres de Signus

Messagerie interne
Communiquez par mail sans quitter l’interface de Signus. La messagerie interne est faite pour celà.

Classe virtuelle
Sur rendez-vous, assistez à un cours à distance avec votre tuteur et d’autres membres pour profiter d’une correction de vos dessins en audio avec des images partagées en temps réel à l’écran. Une classe virtuelle peut réunir des personnes situées aux quatre coins du monde, si les horaires sont bien choisis.

Un outil de Chat
Chattez tant qu’il vous plaira.

Audio-Réponses
Toutes vos questions y trouvent réponse en audio

Les galeries
Des galeries variées pour le plaisir de partager et découvrir, parfois pour se lancer. On y trouve parfois des commentaires audio faits par des professionnels ou par votre tuteur.

Une Galerie pour les membres
Une galerie visible par tous les membres inscrits sur Signus. C’est l’endroit idéal pour confronter vos dessins à ceux des autres. Cette galerie est destinée aux dessins personnels et créatifs.

Galerie des Exercices
Vous y mettez les exercices que vous acceptez de montrer aux autres. C’est constructif et cela permet de se situer et de voir ses progrès. Une correction peut y être déposée par un tuteur.

Une sélection du jury
Un jury choisit de temps en temps des dessins qui présentent un intérêt ou des qualités originales. Un commentaire permet de découvrir pourquoi ce dessin a été sélectionné. Une place dans cette galerie n’est pas irréversible la place peut être redonnée à un autre membre afin de faire une rotation plus intéressante.

Dessins commentés en audio
Cette galerie regroupe tous les dessins qui ont reçu un commentaire audio. C’est plus facile de s’y retrouver et de ne manquer aucun corrigé.

Votre Galerie Perso
Un espace sur notre serveur où vous pouvez déposer vos dessins. Votre tuteur ou l’auteur sont les seuls avec vous à pouvoir regarder ces dessins. Si ce dessin présente un intérêt pour la communauté Signus, vous recevrez un message vous invitant à le publier sur la galerie visible par tous.

Musée virtuel du dessin
Des dessins remarquables dignes d’un musée d’une très grande richesse de collections. Chaque dessin est une leçon en soi. Certains dessins sont agrémentés d’un peu d’histoire de l’art sur la période ou le dessinateur concerné. En augmentation permanente, revenez-y régulièrement.

Galerie supplémentaire
Une galerie pour des travaux qui ne relèvent pas directement du dessin pur

Observez des dessins de Maîtres
Chaque jour un dessin vous est proposé. Vous pouvez l’observer. Ce dessin change à chaque connexion. Retrouvez-les tous ensemble dans cet espace des Maîtres du dessin. Cette galerie change de temps à autre.

Aidez-moi !
Une série de questions et réponses pour vous aider à découvrir la richesse de Signus. Classées par thèmes, les réponses sont faciles à touver et prennent la forme de pages web ou de vidéos commentées.

Les Modules par branches

Pack Gratuit 30 jours et pack Graphite

 

Aux Beaux Arts

Aux Beaux Arts est l’une des branches les plus variées de ce cours. Vous y trouverez des conseils, un descriptif du matériel, des astuces pour tenir votre crayon correctement gommer facilement ou prendre les proportions de votre sujet…

Bienvenue
Un chapitre à ne pas manquer pour mettre le pied à l’étrier.

Que faut-il pour dessiner ?
Le matériel minimum et les conditions qui feront de vous un bon dessinateur

Est-ce un dessin ?
Une frontière à découvrir, entre un dessin, une illustration ou d’autres formes d’expression artistique, pas toujours évidente à déceler

Crayons, fusains et pinceaux
La découverte des outils propres au dessinateur. Des exemples pour chaque outil et des conseils pour les utiliser de manière adaptée.

Dessinez des lignes ou des masses
Dessiner en lignes ou en masses sera votre première approche de l’abstraction nécessaire pour bien dessiner. un dessin rentre dans l’une des catégorie seulement. Sachez les distinguer et choisir ce qui convient à votre sujet.

Gommer, gratter, tailler, fixer
Moins évident qu’il n’y parait, gommer est tout un art auquel vous serez initié. Vous apprendrez aussi à tailler vos instruments de dessin.

Plume et pinceau
On peut dessiner au pinceau…le saviez-vous ? La plume ne se résume pas à l’écriture. Il y a des centaines de plumes à dessiner. Découvrez les principales et le résultat obtenu.

Le traité
Que veut dire le traîté ? C’est un peu l’équivalent de l’interprétation musicale. C’est ce qui permet de dessiner le même portrait ou le même objet plusieurs fois en lui donnant une âme ou une expression différente à chaque fois.

La matière
La matière c’est une forme de texture réelle ou simulée qui anime un dessin. Apprenez à réaliser une matière avec des outils divers, des supports variés…

BONUS VIDEO
Un accès direct à de petites vidéos ou des pages destinées à vous aider à bien utiliser Signus pour progresser plus vite en dessin.

BONUS DEMO
Un module destiné à vous présenter les nouvelles fonctions qui s’ajoutent au cours Signus. C’est un Bonus offert en plus des modules hebdomadaires.

Le Corps humain

Qui ne rêve pas de dessiner le corps humain qui fascine tant ? Cette branche sera la plus décisive pour votre évolution vers la maîtrise du dessin. Elle va de pair avec une autre branche réservée à l’étude de la tête qui mérite à elle seule toute une suite de modules.

Les canons
Un canon vous sert de référence pour adopter de bonnes proportions. Ce sont les différences entre ces standards et votre modèle qui font la personnalité du sujet. Sans partir d’un canon, puis vous en éloigner, vous risquez de tomber dans la caricature ou la disproportion.

Les articulations
La découverte des articulations est primordiale pour croquer correctement vos personnages. une approche progressive pour « assouplir » vos modèles et réussir à les « fixer » très justement sur le papier.

Le meilleur canon pour dessiner
Il faut bien trancher. Quel canon choisir parmi les dizaines qui existent ? La réponse dans ce module c’est promis!

Un corps plus réaliste
Ce qui donne de la vie et de la véracité à vos personnages ne se découvre pas sous le sabot d’un cheval. Un pas de plus vers le réalisme passe par une certaine connaissance anatomique. Faites vos premiers pas dans ce domaine.

Le squelette
Nul besoin de connaitre les os par leur nom. Nul besoin de savoir combien de vertèbres nous avons! Mais vous devrez savoir laquelle de vos deux malléoles est la plus haute sur votre cheville…intérieure ou extérieure ? Vous en êtes sûr ? Ce module vous donne les connaissances nécessaires pour dessiner les parties saillantes et visibles du squelette sur vos personnages réalistes ou stylisés.

Les mains
Les mains sont de véritables petites mécaniques anatomiques. Difficile de leur donner des attitudes expressives. Il existe de très bons moyens de passer par dessus ces difficultés.

Les pieds
Nus ou chaussés les pieds ne tolèrent aucune fausse note. Une découverte sur l’anatomie de cette partie du corps tellement différente de celle des mains.

Les muscles
Prenez un squelette et habillez-le de quelques muscles bien placés. Vous obtenez presque un dessin fini. Les muscles superficiels sont souvent visibles et se dessinent plus ou moins fortement selon la pose choisie. Des observations à ne pas manquer pour que vos personnages tiennent debout et soient convaincants.

L’équilibre et le contre-poids
Au repos, les personnages ont un équilibre. Dans l’action, ils le rompent parfois momentanément. Des contre-poids s’installent naturellement. Sentir ces lignes d’équilibre ou de tension, savoir les tracer dès la mise en place sont autant d’atouts que vous allez mettre à profit maintenant dans vos dessins.

Les scènes à plusieurs personnages
Dès qu’il y a dessin d’un groupe, chaque individu devient une référence face à l’autre. Est-il plus grand, plus gros ? Est-il assis, à genoux ou couché ? Est-il plus loin, plus près de nous ? Comment représenter un groupe cohérent lorsqu’il y a des hommes, des femmes et des enfants sur la même image ?

Perspective dans le dessin de personnages
Comment donner la juste taille à un objet éloigné d’un personnage mais présents dans la même scène ? Comment décider de la position exacte d’une femme plus petite qu’un homme mais pourtant située plus près de nous ? Il existe des méthodes précises pour y arriver. Elles sont issues de la perspective et trouvent ici une application évidente et pratique.

Attitudes
L’attitude est une note personnelle que l’on donne aux personnages dans un dessin. L’attitude reflète l’âme, dit-on. C’est pour cela qu’une attitude bien campée, donne à un dessin, comme à une sculpture, un intérêt supplémentaire et parfois suffisent à créer une belle émotion ou un chef d’oeuvre.

Dessiner une tête
Il est fréquent de vouloir dessiner un visage, une tête en somme. Cette branche montre par son existence l’intérêt que vous devrez lui porter. Toute une approche en plusieurs modules qui démarrent à zéro afin de remettre les pendules à l’heure…

Des têtes partout !
Pourquoi voit-on des têtes partout ? Ce qui caractérise une tête minimale. Comment la simplifier à l’extrême ? Est-ce pour autant du dessin d’enfant ? Non! A découvrir…

Zéro + zéro = 55
Une approche « cartoon » qui ne gâche pas votre main. Ce n’est pas « Manga » ce n’est pas « Disney » c’est tout autre chose qui va puiser en nous l’essentiel, l’idée du visage uniquement. Une base qui permet d’avancer.

Les petits ballons
Et si nous commencions par faire de la pâte à modeler avec notre crayon ? Une façon très simple de prendre conscience que le dessin c’est bien l’expression de volumes et non contours.

L’ombrage de la tête
Une fois qu’elle a été mise en volume, l’ombrage de la tête devient peu de choses. La même règle s’applique indéfiniment et pour longtemps…tant que le soleil luira !

Donner l’expression (1+2)
Exprimer la joie ce n’est pas avoir une demie-lune collée à la place de la bouche. La joie se lit aussi dans les yeux. C’est donc l’endroit où la restituer. La peur modifie votre nez, le doute déplace vos sourcils…A vous de jouer. Vous allez avoir un bon prétexte pour faire des mimiques devant la glace !

Une tête plus réaliste
Les bases du dessin de la tête étant acquises, vous allez basculer vers le dessin réaliste. C’est de sa bonne maîtrise que découlera votre aptitude à déformer, exagérer, personnaliser vos visages.

Une tête plus réaliste (2)
Petite expérience qui consiste à faire entrer la tête dans des boîtes de formes différentes. Ce module nous prouve que tout commence dans une sphère. Cela tombe bien, c’est la seule forme qui se dessine de la même manière quelle que soit sa position dans l’espace.

Le canon de la tête
La tête aussi à son canon. Plusieurs canons même ! L’homme et la femme, nous l’avions remarqué, ne sont pas faits exactement pareils. Mais sauriez-vous dire exactement ce qui caractérise l’un ou l’autre, et dans quelles proportions ? Les canons sont là pour vous éviter les maladresses qui ne pardonnent pas.

Les ombres du visage
Selon la direction de l’éclairage, solaire ou artificiel les visages se parent d’ombres tranchées. Pensez aux lumières cinématographiques des « thrillers » des années 30. Sachez en faire autant d’imagination ou avec un modèle situé sous vos yeux.

Les plans du visage (1)
Un visage est une forme qui nous échappe parfois dans ses détails. Mais nous ne supportons pas bien les erreurs anatomiques de nos dessins. La simplification du visage par plans est le meilleur moyen de s’affranchir des difficultés liées à la représentation du visage.

Les plans du visage (2)
Comme pour tous les sujets très importants, ce module fait suite à la découverte précédente.

Les organes du visage
Un nez, une bouche et deux yeux ! Cela ne suffit pas. Le menton, les sourcils, les plis zygomatiques, les oreilles sont des organes ou des parties du visage que vous devez connaître avec assez de détail. De leur bonne observation dépend la réussite de vos portraits.

Perspective

Une matière rendue aride par les nombreux traités théoriques et déconnectés de la réalité. Ce n’est pas en « matheux » que je vous propose ces modules mais en observateur passionné.

Découvrir la perspective
Mon pari : vous faire aimer la perspective. J’ai conçu une approche vraiment nouvelle amusante et orientée sur les bénéfices pratiques que vous pourrez en tirer. Ce module vous fait franchir le pas de la porte. Entrez donc dans cet univers de l’illusion sur lequel ont planché les artistes et les scientifiques depuis des siècles…

L’oeil objectif
L’oeil est un objectif. L’oeil est-il objectif ? Et vous, ne vous laissez-vous pas emporter par la logique plutôt que de croire ce que votre oeil vous raconte ? Je vous montre dans ces modules comment faire pour ne pas être victime de votre esprit cartésien.

Rayon visuel et plan d’horizon
Deux notions importantes et nouvelles. Quand vous serez familier avec elles, vous transporterez votre plan d’horizon comme un chapeau sur votre tête, sans même y penser.

La perspective frontale
La plus abordable des perspectives. On dit aussi la perspective à un point de fuite. Elle nous est très familière mais nous nions en quelque sorte son existence. Vous allez réapprendre a croire vos yeux.

Comprendre l’éloignement
Plus loin…plus petit ! C’est vrai dans la réalité, mais dans un dessin ? Quel phénomène incroyable fait rapetisser les choses quand nous nous en éloignons ? Je vous le dis dans ce module passionnant

Perspective angulaire et aérienne
Deux autres cas de perspective très fréquents. Les caractéristiques de chacune et les moyens pour ne pas se tromper de méthode de tracé.

La perspective du carré
Un vrai carré, un carré carré ! Pas un rectangle… mérite une attention particulière pour être mis en perspective. A vos marques…

La perspective du cube
Une fois la perspective du carré comprise, le cube se monte en un clin d’oeil. Ce n’est plus qu’une affaire de répétition et de déduction

La perspective du cube (2)
La suite de cette démonstration vous permet de sentir la logique perspective et de commencer à l’appliquer sans problèmes particuliers.

La construction de la pyramide
Une base carrée, un sommet…Et hop, voilà la pyramide, mais si la base était octogonale ? Sauriez-vous encore la construire ?

La construction du cône
La suite logique : Construire un cône qui tienne debout…tout un art! Extra plat ou très haut, vu d’en bas ou d’en haut… Tous les cônes ne se ressemblent pas.

La construction du cylindre
Un cylindre pour une bouteille, pour les pneus de ma voiture, pour le crayon, le pied de lampe, la cage d’escalier, le tuyau de poêle…Que de cylindres autour de nous ! Comment allez-vous le construire à partir de rien ?

La perspective des prismes
Le prisme nous présente des plans inclinés. C’est la forme qui sert à construire les toits des fermes ou des granges, mais aussi des objets usuels comme les livres ouverts, des classeurs fermés, des pentes naturelles ou artificielles… Découverte du monde des plans inclinés.

La machine à perspective
Si vous aviez su qu’elle existait, vous n’auriez pas fait attention à tous les modules précédents. Pourtant il vous fallait avoir fait quelques observations pour comprendre comment marche cette machine et pouvoir la piloter…Présentation de la bête dans un instant.

Comment monter un bâtiment
Une application traditionnelle de la perspective. Comment monter un dessin exact d’un bâtiment en perspective quand on en connait seulement le plans et l’élévation…Simple comme bonjour.

Couleur & Composition

Couleur ? Pour un dessin ? Mais oui, la couleur c’est un abus de langage mais vous pourrez tout de même dessiner aux crayons de couleur. Pourtant c’est bien de noir et de blanc, mes deux « couleurs » préférées (n’en déplaise aux scientifiques) dont je vais vous parler dans cette branche qui comporte de beaux modules. Vous apprendrez aussi à composer vos dessins correctement et de manière efficace.

De belles lignes
Une ligne n’est pas un trait. Un trait n’est pas une ligne ! Laissez-vous emporter par la créativité sans lâcher le guidon. Vous devez apprendre à diriger vos dessins et vos crayons…Ce n’est pas le contraire qui doit vous arriver. Vous saurez tout sur le sujet.

Un joli trait
Laissez les lignes un instant de côté et découvrez le trait. Quelle foison de possibilités ! Vous n’auriez jamais cru pouvoir en faire autant. Un passage technique et de réflexion indispensable et bénéfique.

Les hachures
Un coup dans ce sens là, un coup autrement…Pas facile de placer les hachures régulièrement…et pendant que vous hachurez le plus mécaniquement possible, vous oubliez de surveiller la teinte qui évolue de passage en passage… Organisation et quelques « trucs » de pros feront de vous des fans de la hachure.

Le ton et la valeur
Ce que je vois, c’est un ton ou une valeur ? Simple question de vocabulaire ? Pas du tout! Vous travaillez vos tons ou vos valeurs indépendamment et vous allez découvrir comment « penser » en tons et en valeurs par alternance rapprochée pour améliorer vos dessins en une semaine …Garanti !

Circulation des blancs
Sans une circulation des blancs bien sentie, un dessin étouffe celui qui le regarde. Les blancs sont l’oxygène des bons dessins. Apprenez d’abord à les voir sur les oeuvres des Maîtres, puis sachez les intégrer finement à vos propres créations. Une vraie ballade en montagne, là où l’on respire librement.

Le nombre d’Or
Existe ? Existe pas ? La proportion dorée, c’est un petit peu de magie et de mystère dans votre univers. Vous ne prenez pas grand risque en partant à la découverte d’une (presque) science venue à la rencontre des artistes depuis longtemps.

Les trames
Les trames sont des motifs ou des textures composées d’éléments répétés. Soutien, décor, effet d’optique, jeu intellectuel, l’usage des trames est vraiment intéressant. Mais, par où commencer ?

Formes positives et négatives
La bouteille à moitié pleine ou à moitié vide, c’est une question de vision mentale. Les formes positives ou négatives c’est une question de vision raisonnée. Apprenez à renverser votre regard…Explication complète dans ce module.

Divisions aléatoires
La folle technique des divisions aléatoires…Une technique de composition de vos dessins aussi mystérieuse qu’elle est efficace. Comment s’y prend-t-on pour partir de rien et finir par une composition agréable et dynamique ?

Lavis
Le lavis est souvent mal compris, mal utilisé et vient gâcher des dessins qui avaient des qualités. Pourtant c’est une approche forte et très technique pour propulser un dessin au rang des pros.

La mise en place
Feuille blanche…feuille blanche, aide-moi. Réponse courante: « débrouille-toi! » Souvent le dessin se termine avec un manque de place sur la feuille ou au contraire trop petit dans un coin. Et si vous saviez comme c’est simple de ne pas se tromper dans la mise en place d’un dessin.

Ombre & Lumière
Une branche, la seule que vous attendiez vraiment, qui vous dira tout sur la question. Accrochez-vous à l’interrupteur, je vais tout mettre dans le noir et petit à petit vous éclairer artistiquement.

Comprendre les ombres
Les ombres sont de plusieurs sortes. Ombres propres, ombres portées, nettes ou diffuses. Comment restituer la nature des ombres pou garantir l’authenticité d’un sujet ?

Les subtilités de l’ombrage
Les ombres sont-elles transparentes ? Le débat existe depuis cinq siècles ! Sauriez-vous trancher ?

Les effets d’optique et de contraste
Donnez-moi de la boue et je peindrai avec une peau de vénus pour autant que je puisse mettre les couleurs que je veux autour ! Quel grand peintre disait cela ? Rembrandt avait lui aussi une technique particulière pour éclairer ses tableaux. Je vous la livre ici car elle s’adapte parfaitement au dessin.

Eclairage des faces d’un cube
Placez un cube au soleil et vous ne trouverez pas deux faces de la même teinte. Pourquoi ? Quelle est la logique qui donne à chaque face ou facette d’un objet une teinte particulière ?

Encore des cubes éclairés
La suite du module précédent puisque le sujet est vaste, en particulier dès qu’on place plusieurs cubes les uns sur les autres et que des ombres se portent et se déroulent d’un cube sur l’autre.

La profondeur atmosphérique
Il existe une profondeur qui n’est ni perspective ni tri-dimentionnelle. C’est la profondeur atmosphérique. Découvrez cette approche subtile et puissante

Savoir ombrer le cylindre
Après le cube, le cylindre offre des surfaces courbes qui déploient les ombres proprs d’une manière particulière. C’est la base nécessaire à dessiner des drappés par exemple mais bien d’autres formes, y compris certaines parties de l’anatomie humaine.

Comment rendre les sphères
Encore une étape dans la connaissance de l’ombrage. La sphère nous tend des pièges car, si sa forme est des plus simples, son tracé demande de l’aisance et ses ombres n’ont pas fini de vous surprendre.

Le cas de l’oeuf et du cône
Deux formes encore plus complexes à ombrer correctement. Sans y avoir sérieusement prêté attention, vous ne risquez pas de les ombrer correctement. A contrario, l’effet produit est simple à réaliser pour autant que vous ayez bien ouvert vos yeux au moins une fois devant l’une et l’autre de ces formes.

Lumière naturelle et artificielle
Un éclairage artificiel ne « fonctionne pas comme un éclairage naturel. Les contrastes, les ombres propres, les ombres portées s’en voient modifiées et vous pourrez jongler avec toutes ces perceptions visuelles très bientôt.

Monter la perspective des ombres
Si vous avez compris ce qu’est la perspective, vous devinez que les ombres elles-mêmes subissent les déformations optiques qui nous les font voir sous un angle précis. Savoir tracer l’ombre d’un objet, en fonction d’un éclairage qu’on imagine tout d’un coup, est certainement une faculté qui vous fera passer d’amateur à professionnel pour un bien modeste investissement de temps.

Les ombres en lumière du jour
On croit trop souvent que la lumière du jour c’est le grand soleil, l’extérieur, le temps clair et l’air transparent. En réalité, le jour peut prendre de nombreuses allures et voir les ombres changer du tout au tout.

Animaux

Une branche consacrée aux animaux n’est pas une surprise. Vous aimez dessiner chiens et chats mais aussi de beaux chevaux ou des animaux de ferme. Vous y trouverez la méthode et l’inspiration pour faire de beaux dessins d’animaux.

Les 5 volumes
Simplifier permet de comprendre. Comprendre permet de restituer, c’est à dire de dessiner juste. Les 5 volumes anatomiques les plus importants vous permettront de croquer un animal en si peu de temps qu’il pourra s’enfuir sans vous empêcher de le « photographier » mentalement en un clin d’oeil

Les appuis et les allures
Chaque animal possède une démarche particulière. Savoir rendre ces allures demande d’avoir observé les appuis. Quelle patte, quelle jambe, quel membre est posé ou décolle du sol au trot, au galop ou au cours d’un saut ? Comment s’assied le chien, le chat, le poulet, le chameau, le crabe ? Observez une seule fois et ce sera ancré pour toujours.

L’étude des détails
Pouvez-vous coller la queue d’un âne sur la croupe d’un cheval ? Le sabot d’une vache sur le pied d’un chevreuil ? Les griffes d’un chat sont-elles semblables aux serres d’un rapace. Les pupilles d’un castor sont-elles comme celles d’une souris ? Sans pouvoir se référer à des informations précises vous ne dessinerez que des monstres. Soyez dégagé de ces interrogations, ayez les réponses.

Les animaux domestiques
Chiens et chats en sont les rois et font l’objet de nombreux dessins, tableaux, gravures, objets précieux ou motifs décoratifs. Mais ce sont aussi tous les animaux de ferme qui seront décortiqués ici et quelques surprises, en plus.

Les animaux sauvages
Vous pensez tout de suite aux félins mais ce sont tous les habitants de la nature variée de notre globe. Poissons, insectes, crustacés, reptiles et batraciens. Comment les connaitre tous ? Quelle technique nous permet de les représenter de manière exacte ?

Le cas du cheval
Un cas particulier doit retenir votre attention. C’est le cheval. Il donne le « la ». Des centaines d’animaux se déclinent à partir de sa structure. Connaître le cheval c’est connaître une centaine d’autres animaux par comparaison.

Objets

Selon les pays et les langues, un assemblage d’objets dessinés ou peints, s’appelle une « nature morte » ou une « vie tranquille » Cela révèle l’objectif de cette branche. Donner vie aux objets inanimés.

La documentation
Les écrivains, les illustrateurs, les musiciens, les publicitaires, les chercheurs et autres créatifs de tous poils ont généralement une documentation proportionnelle à leur succès. La documentation de l’artiste est un must. Mais, comment la commencer ?

Organiser sa documentation
Une documentation est propre à chaque artiste. J’ai pourtant constaté que les rubriques qu’elle doit contenir pour être complète se retrouvent dans chaque bonne documentation. Alors, pour vous aider voici la manière de débuter.

Les objets d’après nature
Dessiner un objet d’après nature apporte beaucoup. Non seulement en expérience mais aussi en perception. Tant d’informations se portent à votre regard! Comment trier l’important du superflu. Comment élaguer dans cette forêt de données visuelles et comment conserver l’essentiel ? Un module, rien que pour cela.

Les objets de mémoire
Une fois que l’on a compris comment retirer du dessin d’après nature une manne inépuisable, le dessin de mémoire devient un jeu d’enfant…mais attention! Refaire cent fois le même dessin de mémoire, c’est perdre son âme. Voici comment la conserver.

Les véhicules
Dans notre monde, les véhicules ont pris une place importante. Que de représentations de ces « machines à se déplacer » Réalistes, comiques, futuristes, nous en voyons partout, dans la pub, dans la rue, dans les films et naturellement dans nos images. Le véhicule est un objet technique et industriel mais animé, articulé, mobile. Il mérite donc un traitement particulier.

Le mobilier
Les meubles sont une famille d’objets exceptionnels. Ceci pour plusieurs raisons. Ils suivent les modes et les époques, s’adaptent à l’échelle de nos corps ou épousent leurs formes. Ils ont un esprit particulier qui ne se limite pas aux intérieurs. Le mobilier urbain, de jardin, industriel ou imaginaire habille nos dessins et participe à son réalisme. là encore il faut avoir les yeux ouverts.

Les outils et les accessoires
Outils de travail ou accessoires de loisir, nous sommes toujours accompagnés de matériel spécifique à nos activités. Une guitare n’est pas une planche de surf quand on l’a sous le bras. On ne tient pas un fusil sur l’épaule comme une pelle. Savoir les dessiner, c’est une corde de plus à votre arc.

Les vêtements
On ne chausse pas des palmes comme des patins à glace. Les souliers de louis XIV ne conviennent pas à Napoléon. Les vêtements changent, s’adaptent aux époques et aux saisons. Un petit tour dans cet univers pour savoir comment s’y prendre.

Paysages
Les paysages procurent une émotion. Mais comment peut-on fixer une vision aussi étendue et faite de tant d’éléments. Comment conserver l’unité et la même émotion sur la feuille comme devant le spectacle offert à nos yeux ?

Y a-t-il un paysagiste en vous ?
Avez-vous l’âme d’un paysagiste ? Sentez-vous les équilibres naturels ? Savez-vous extraire l’important de l’anecdotique ? Pouvez-vous donner la profondeur ? C’est dans cette branche que vous trouverez les réponses à toutes ces questions et à bien d’autres.

Cadrez !
Trop de beau, trop de surface à embrasser du regard. Comment réduire le spectacle à ce qui concentre le maximum d’émotion ? Cadrez votre sujet judicieusement!

Les vignettes
Pour s’assurer un bon départ, la vignette est un recours astucieux face aux paysages. Il est bien imprudent de se lancer sans cette étape de 20 secondes qui vous fera gagner des heures au moment de l’exécution finale.

Premiers plans
La profondeur se donne par un traité différent des plans proches ou éloignés. Comment allez-vous organiser vos premiers plans ? Quelles sont les découvertes que de grands artistes comme Léonard de Vinci ont consignées pour vous ?

Les ciels classiques
Quel autre spectacle peut rivaliser avec un ciel. Toujours changeant, un ciel crée l’ambiance d’un lieu autant que les maisons ou les personnages qui l’animent. Comment approcher cette discipline.

Effets de ciels particuliers
Le sujet est tellement changeant qu’un deuxième module s’impose. Quelques effets spéciaux sont développés ici.

L’eau
L’eau, comme le feu est fascinante. Découvrez ses facettes, ses volumes, ses mouvements et la manière de les rendre.

L’eau (2)
Mer, torrents, cascades, reflets….Un peu plus de temps consacré à dessiner l’eau vous donnera tous les détails pour réussir vos dessins.

Les rochers
Roches, rochers, falaises vont transformer vos paysages marins. Comment donner cette force qui plante les rochers sur les côtes ? Comment rendre l’écume qui nait du choc de l’eau sur leurs formes particulières ?

La végétation
Le règne végétal doit être apprivoisé paar le crayon. Que d’informations graphiques dans un arbre, une feuille, un épi de blé ! Apprenez à rendre l’essentiel seulement. Ne vous perdez pas dans les détails secondaires.

Les arbres
Nous avons tous dessiné des arbres dans nos dessins d’enfants. Un tronc, une boule dessus. Les arbres sont variés comme l’homme. Jeunes, vieux, solides ou fragiles. Droits ou tortueux. Que de choix et que d’observations possibles pour rendre les arbres avec émotion.

Le feuillage
On parle souvent du feuillé. C’est la manière de rendre les masses de feuilles des arbres. Impossible de les dessiner une à une, alors voici un truc infaillible pour arriver a donner l’impression que chaque feuille est là!

Les fleurs
Les bouquets sont toujours attirants. Pour rendre avec réalisme les fleurs ils est utile de les comprendre dans leur forme et leur évolution au fur et à mesure de leur éclosion. En dessin monochrome, c’est un véritable exploit que de rendre l’impression de couleur…

Les rues et les fabriques
Ce terme ancien de fabrique m’est sympathique. Au fond les fabriques donnent aux paysage une impression de présence éternelle. Découvrez les fabriques. Ensuite vous pourrez étudier tout ce que la rue vous réserve comme surprises et comme impressions.

La rue
La rue nous donne de nombreuses occasions de rassembler bâtiments, personnages, animaux et toutes sortes d’ambiances subtiles. Comment s’y prendre pour donner forme à une scène de rue ?

Les éléments d’architecture
Si vous connaissez bien tout ce que les bâtiments portent comme éléments d’architecture, vous ferez des dessins auxquels le regard s’accrochera instantanément. Le secret est dans le petit détail…